Pascale Séquer

Pascale Séquer vit et travaille en Bourgogne. Depuis quelques années, Pascale Séquer photographie et filme des univers masculins, sorte de micros sociétés régies par un vocabulaire, des codes, des rituels, des attitudes.

Dans l’ensemble de ces travaux, le corps tient une place centrale : l’appartenance au groupe se dessine à travers l’enveloppe corporelle de ces hommes. Elle capte leurs lieux de vie, leurs univers, les objets qui les entourent. Elle les fait parler, les écoute. Pascale Séquer enregistre les efforts qu’ils mettent en œuvre dans leur transformation pour se tenir à la hauteur de l’image qu’ils donnent à voir à l’autre. Elle observe les moyens qu’ils fournissent pour exercer leur activité parfois conflictuelle avec les normes établies.

Pascale Séquer enseigne la photographie à l’ENSA de Dijon, collabore avec La Cinémathèque française de Paris, Nicéphore Cité (Chalon Sur Saône), l’UFR Bourgogne et fait partie du comité de sélection des films pour le festival Fenêtre sur courts.